31 mai 2017

Eurythmie vibrante

    Huile sur toile cm100x100 de Francesco Pagni.   "Cet écran que tu as dressé est diapré d'innombrables images qu'y peignent le jour et la nuit ; derrière quoi ton siège est tissu d'un prodigieux mystère de courbes, toute brutale ligne droite exclue. Cette grande parade de toi et de moi se déploie à travers le ciel. De l'accord de toi et de moi tout l'air vibre et la partie de cache-cache engagée entre toi et moi se poursuit à travers les âges." Rabindranâth Tagore.   Le répons d'eva au poète : Ce mur... [Lire la suite]
Posté par maia kowsky à 15:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

30 mai 2017

Estrella roja

     Inchiostro ©  Francesco Pagni    La niña va en el columpio De norte a sur De sur a norte.  En la parabola Tiembla una estrella roja Bajo todas las estrellas. Federico Garcìa Lorca (Ferias)   La petite fille sur la balançoire / Allant du Nord au Sud / Du Sud au Nord Sur la parabole / Tremble une étoile rouge / Plus bas que toutes les étoiles.    
Posté par maia kowsky à 10:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
28 mai 2017

"Era un niño que soñaba"

    « Tout est rêve : Le petit cheval rêvé et le cheval réel ! » (Antonio Machado)          
Posté par maia kowsky à 15:09 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 mai 2017

L'Arbre de vie

      Aquarelle Francesco Pagni ©   Derrière l'éclipse glisse le ciel, prairie de Lumière où les hommes et les femmes écrivent doucement des mots blancs… Eclipse dans la nuit claire du poète, éclipse inattendue dans le ciel dégagé de son  jardin secret… Derrière les nuages, éclipse-néon de brins d’herbes ourlés de vagues, vagues ourlées d’écume de la mer… Derrière l’éclipse :  Lui, « Le  Peintre » au loin, tout soudain pour le cœur !.. Observez-le, oui,... [Lire la suite]
Posté par maia kowsky à 16:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 mai 2017

La libertad

      photo Katia Chausheva            
Posté par maia kowsky à 10:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 mai 2017

Balthus

      "Sa demeure est dans la Beauté - mortelle condition ; Et dans la Joie, dont la main esquisse à ses lèvres Un éternel adieu ; et dans le douloureux Plaisir, Qui se change en poison tandis que la bouche, abeille,  L'aspire : oui, au temple même de la Félicité, La Mélancolie voilée trouve un sanctuaire souverain Que seul sait voir celui qui peut, d'une langue vive, Faire éclater les raisins de la Joie contre son fin palais ; Son âme goûtera le triste pouvoir de la Déesse Et deviendra l'un de ses... [Lire la suite]
Posté par maia kowsky à 10:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

25 mai 2017

Mazzo di fiori

      photo Francesco Pagni   Mazzo di fiori.  Lo so, è la tua grazia che vibra nei teneri petali, ciglia, occhi-ciechi anima vegetale che s’offre abbacinata a la luce, fronte, bocca, mento, cuore, vicina e lontana dolce irraggiungibile. Io sono l’ape immota a suggere questo nettare dolorosamente. Filippo Di Pisis    Bouquet.  Je sais, la grâce qui vibre dans tes tendres pétales, cils, regard perdu, âme végétale qui s'offre éblouie à la lumière, le visage, la bouche,... [Lire la suite]
Posté par maia kowsky à 10:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
25 mai 2017

Soffio notturno...

        Soffio notturno di un verso GozzanianoNelle pieghe stropicciate Dell'ultima notte di ottobreRespirando brume novembrine (photo et poème de Francesco Pagni) Souffle nocturne d'un vers de Gozzano / Dans les plis froissés   De la dernière nuit d'octobre / Respirant les brumes de novembre   "Le rose aulenti nella notte insonne,le rose agonizzanti, morte ai bacinelle capellature delle donne" (Domani) Guido Gozzano Fragrance des roses dans la nuit sans sommeil Roses agonisantes,... [Lire la suite]
Posté par maia kowsky à 08:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
24 mai 2017

"Nel mio studio"

      " Lo studio di un artista, simile alla cella di un monaco, è un luogo di raccoglimento e di riflessione. In un ordine estremo o in un caos anarchico, al termine di sotterranei percorsi, arrampicando lungo un sentiero di ricerca interiore, vengono alla luce nuove opere." Rinaldo Ambrosia   L'atelier d'un artiste, semblable à une cellule monacale, est un lieu de méditation et de réflexion. Dans un ordre extrême ou dans un chaos anarchique, naissent à la lumière des oeuvres nouvelles, au bout de... [Lire la suite]
Posté par maia kowsky à 14:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 mai 2017

"Ombrello"

      photo Francesco Pagni   Je suis le parapluie, celui qui s'ouvre grand pour protéger, celui qu'on ignore lorsqu'il ne pleut pas, celui qu'on laisse à la porte quand il pleut, celui qu'on finit toujours par oublier dans les magasins...  eva, 24 mai 2017        
Posté par maia kowsky à 10:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,