12 juillet 2016

Elle...

  Elle, Palpitait comme une aile, Et ses voiles légers tournoyaient autour d’elle,   Comme des oiseaux, ses pieds s’envolaient, Légers, légers, posant à peine, Effleurant le sol, séduisant la poussière, Voletant dans la... [Lire la suite]
Posté par maia kowsky à 15:23 - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :

12 juillet 2016

Eden

      "L'encre de tes mots dans mon jardin d'hiver. La lumière de mes mains dans ton Eden secret" © Francesco Pagni      Le jardin du Poète est habité de méduses brûlantes, de fleurs vénéneuses, de secrets frémissants, d’abeilles bourdonnantes, de chats malicieux… Le jardin de l’Artiste est riche de couleurs changeantes, de parfums capiteux, d’odeurs de pluie et d’herbe coupée, de senteurs enivrantes des plantes aromatiques… L’Eden !.. Son Eden… Un Paradis offert ici en 4 minutes de... [Lire la suite]
Posté par maia kowsky à 09:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
12 juillet 2016

Vladimir...

   "L'amour véritable n'est pas un choix ni une liberté. Il est l'inévitable et la reconnaissance de l'inévitable. [...] Et lui, vraiment, n'avait jamais aimé de tout son coeur que l'inévitable. Maintenant, il ne lui restait plus qu'à aimer sa propre mort" Albert Camus.   Photo : Vladimir Maïakovski (1893-1930)      
Posté par maia kowsky à 09:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
09 juillet 2016

Méduse d'encre

  Medusa d'inchiostro Trasparenza di un verso mai scritto Limpide amnesie  © Francesco Pagni, aquarelle et poème   "Méduse d'encre Transparence d'un vers jamais écrit Limpide amnésie"     Méduse d’encre rouge, transparente comme un vers jamais écrit, mots rouge passion, brûlants comme morsure de méduse, mots jamais écrits parce qu’interdits… Mots qu’il faut oublier… Secret de celui qui ne les lira pas, et amnésie de celui qui n’écrira pas…       Le blog de Francesco... [Lire la suite]
Posté par maia kowsky à 22:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,