expo-picasso-fonds-helene-et-edouard-leclerc-pour-la-culture-aux-capucins-landerneau-10-e1498126748904

 

Dans le labyrinthe des Arts, le Minotaure dévore l’Amour,

Avec un appétit insatiable le Minotaure Picasso dévore et dévore encore,

Créateur hybride, mi-homme, mi-dieu, Il dévore  les femmes de sa vie,

Il convertit en merveilles fulgurantes l’amour charnel à lui offert,

Pour Lui, pour nous, Picasso fait la corrida de la vie,

A la Vie, à l’Amor, à la Mort, à l’Amour, Il peint, crée, invente sans relâche,

Picasso dessine, façonne, pétrit, et sur les céramiques de Vallauris, 

L’empreinte brûlante de ses mains visible encore, signe le génie du Minotaure,

Comme dans le sable de l’arène, on voit les traces de la corrida passée...

Mythique Minotaure, indomptable, avide de couleurs, de formes, de lumière…

Picasso palpite, vivant à jamais…

                                                                      (©  eva 2009)