maia kowsky

14 octobre 2017

Ragno

 

 

20171014_092547

 

   Ragno,

              "scriba" dei nostri segreti in fondo al giardino.

         Fili di luce che intrecciano trame perlate di rugiada.

 Rifugio delle nostre inquietudini e dei nostri pensieri proibit

      Ragno,

alone mistico la tua tela, che illumina le nostre povere parole. (Francesco Pagni)

 


Araignée, "scribe de nos secrets au fond du jardin./ Fils de lumière entrelacés de perles de rosée/ Refuge de notre inquiétude et de nos pensées interdites/ Araignée,/Ta toile, halo mystique, qui illumine nos pauvres mots.          

 

 

Posté par maia kowsky à 09:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

14 septembre 2017

Chaque matin, quand je pars...

 

DAk9f9mWAAM1rmy

 

"...chaque matin quand je pars
je laisse la porte ouverte
pour celui qui viendrait..."

(Gianmaria Testa « Polvere di gesso »)  Photo de Francesco Pagni

 

 

 

on peut retrouver Francesco ici : My Blow Up

et sa play-liste ici : Youtube

 

 

Posté par maia kowsky à 10:43 - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
09 septembre 2017

« Il valzer di un giorno »

 

pintura

Mais aujourd'hui

un jour comme les autres

tu as posé tes mots sur mes lèvres, tes couleurs sur mes rêves,

et moi qui ne savais pas voler

je me suis perdue dans le ciel… 

Eperdue… sans toi…

  

 

 

Posté par maia kowsky à 17:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
06 septembre 2017

Regard nomade...

 

Elaboration digitale cliché typographique zinc

"Enigme d'un sourire inconnu, qui raconte une histoire sans début ni sans fin.

Histoire de lumière, d'amour et de printemps.

Histoire d'un regard nomade qui s'envole avec la brise vers un océan inconnu.

Enigme.

Là et ailleurs. Le temps d'une phrase sans mots."

 

 Francesco Pagni © poème et photo d'après cliché original zinc 

 

 

 

 

 

 

Posté par maia kowsky à 15:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,